top banner top banner
index
RegularArticles
ReplicationStudies
EditorialBoard
Instructions4Authors
JournalGuidelines
Messages
Submission

Search publications

Inventer ou estimer la puissance statistique ? Quelques considérations utiles pour le chercheur

Full text PDF
Bibliographic information: BibTEX format RIS format XML format APA style
Cited references information: BibTEX format APA style
Doi: 10.20982/tqmp.03.2.p035

Laurencelle, Louis
35-42
Keywords: Statistics , statistical power
(no sample data)   (no appendix)

La puissance statistique est un concept dont la définition mathématique et l’utilisation par les chercheurs soulèvent encore des difficultés. Nous revisitons différents aspects du problème dans cet article polémique et formulons enfin quatre propositions argumentées dans le but d’éclairer le chercheur : 1. Le recours à une valeur d’effet prescrite, selon un argument clinique ou de portée pratique, produit une estimation de puissance délibérément fausse, et qui contrevient de ce fait aux raisons déontologiques sur lesquelles il repose. 2. Il est illusoire et peut être mensonger de calculer une puissance qui n’est pas basée sur des données du domaine de recherche. 3. Le chercheur qui possède de l’information numérique préalable sur son projet peut s’en servir utilement pour en estimer la puissance. 4. Le calcul de la puissance d’un test d’hypothèses bidirectionnel ne doit pas inclure la contrepartie de probabilité.


Pages © TQMP;
Template last modified: 2017-03-12.
Page consulted on .
Be informed of the upcoming issues with RSS feed: RSS icon RSS